Alain Arnouil

Pour définir ma peinture, c’est dans la musique sous toutes ses influences et ses différences que je puise mon inspiration. Je cherche à retranscrire le mouvement dans la danse ou dans le cirque. J’utilise toujours des couleurs chaudes et dynamiques. Thérapie à la mélancolie.
Le dessin et le trait sont minimalistes. Stylisés à la limite de l’abstraction. Le cerclage noir ou blanc structure et fait vibrer les couleurs.
Pour les natures mortes j’utilise la lumière pour définir les formes des objets souvent transparents. Les fonds sont travaillés au couteau.