Catherine Dervaux

« Pour moi, la vie ne commence à vouloir dire quelque chose, c’est-à-dire à prendre sens et poids, que transfigurée, c’est-à-dire dans l’art. »
Marine Tsvetaieva.

Un critique avait joliment décrit sa peinture : « Catherine Dervaux peint les choses les plus ordinaires, pots, théières, bouteilles, coupes de fruits, vases de feuillages ou fleurs, qui, toujours un peu bancales, toujours un peu coupées, s’espacent et se rassemblent pour se remplir de couleurs et de lumière. En recourant à des techniques diverses, elle peint la vie pour la faire danser et rêver, pour mieux l’aimer ».