Monique Estardié

Dans ces tableaux, j’ai traduit, à travers la capture de l’aigle, le désir de surmonter un danger.
J’ai représenté une promenade sous de beaux arbres au printemps, dans l’espoir de se ressourcer après une épreuve.
Enfin, j’ai proposé un voyage à bord de ce beau voilier, afin de découvrir de nouveaux paysages et croire en un avenir meilleur.