Katia Weyher

La gravure étant un art vivant, il revient ensuite à chacun d’explorer le champ d’application de chaque technique pour développer ses propres méthodes. Surtout, le linoleum, un matériau nouveau, sans longue tradition historique ou technique, permet des expérimentations, une certaine liberté. J’ai utilisé pour l’impression des papiers colorés, des collages, des encres de différentes couleurs ; cela donne chaque fois une nouvelle image, une autre expression. J’imprime mes gravures à la main. C’est pour cela que je signe mes gravures « épreuve d’artiste », parce que chaque tirage n’en répète pas vraiment un autre.
Tout est sujet, tout s’offre à une émotion visuelle, car sous toute apparence il y a toujours un caractère pour une personne, une énergie, une force dans un paysage. Et à partir de multiples indices, de découvertes, d’écoutes et de regards se construit le tableau.